Par défaut

Quand un ancien étudiant de l’Université écrit un article sur l’un de ses anciens enseignants

Il y a un aphorisme qui dit « Enseigner ce n’est pas remplir une outre, c’est allumer un feu. » La plupart des enseignants espèrent être éblouis par leurs étudiants, peut-être lors de l’examen terminal, peut-être plus tard dans la vie.

Et voici que Romain Pierronnet, ancien de l’Université de Lorraine (à l’époque où elle s’appelait encore Université Henri Poincaré Nancy I), montre une finesse rare dans son raisonnement et son langage à l’occasion d’un portrait qu’il fait de l’un de ses anciens enseignants. C’est l’occasion de poser des questions amusantes sur l’enseignement en général et sur les mutations que vit l’enseignement supérieur.

Voici l’article, à vous de vous faire votre avis !

blog

 

Par défaut

Annales d’examens de L1/L2/L3, année 2014-2015

L1:

Premier semestre (commun aux licences M-I-SPI)

Deuxième semestre (licence Maths)


 

L2 :

Troisième semestre

Quatrième semestre


L3 :

Cinquième semestre

  • UFD51, Intégration et probabilités: partiel, examen.
  • UFD52, Algèbre 2 :
  • UFD53, Topologie et analyse hilbertienne :
  • UEO51, Analyse numérique :
  • UEO52, Algorithmique appliquée aux maths :

Sixième semestre

  • UFD61, Analyse complexe :
  • UFD62, calcul différentiel et équations différentielles :
  • UFD63, Probabilités et statistiques 1 : partiel, examen.
  • UEO61, Probabilités et statistiques 2 :
  • UEO62, Géométrie 1 :
  • UEO63, Géométrie 2 :
  • UEO64, Analyse numérique 2 :

 

Par défaut

Où l’on parle des prépas universitaires

monde

Vous le savez peut-être, le département de mathématiques abrite une classe préparatoire universitaire (CPU), dont vous trouverez une description parmi les onglets formation. Dans un article du Monde Campus, vous trouverez une discussion sur ce genre de filières, qui fleurissent dans un certain nombre d’universités. C’est le moment de réfléchir à votre orientation si vous êtes au lycée, n’hésitez pas à prendre contact si cette filière vous intéresse !

monde

 

Par défaut

Les maths sont-elles « utiles » ou « pas inutiles » ?

Capture d’écran 2014-09-04 à 21.40.45

Petit jeu de logique pour savoir ce que ces expressions impliquent… quoiqu’il en soit, vous pourrez lire avec profit l’article suivant, intitulé « Pourquoi les maths sont moins inutiles qu’on ne le pense ».

Il peut être motivant de vous donner le dernier paragraphe :

Et pourtant, même si elles nécessitent des études longues (au moins Bac+5), « les diplômés en mathématiques sont sûrs à 100% de trouver un travail, qui plus est bien rémunéré », promet Richard Fontanges. De quoi motiver ceux qui pensent que la bosse des maths va leur faire mal…